Sport

Copa America : l’Argentine est maudite


Au terme d’un match rugueux et sous haute tension, le Chili a remporté la Copa America aux dépens de l’Argentine. C’est la troisième fois que les coéquipiers de Lionel Messi s’inclinent en finale du tournoi après 2004 et 2007.

99 ans, 36 participations, 120 minutes et une séance de tirs au but, c’est le temps qu’il aura fallu à la sélection chilienne pour enfin remporter la Copa America.

Ce n’était pourtant pas gagné pour la Roja opposé à l’Argentine qu’ils n’avaient jamais battu en Copa America. Mais poussée par un public survolté des heures avant la rencontre, le Chili a réussi son pari au terme d’un match âpre mais finalement pauvre en actions décisives (0-0, 4-1 t.a.b). La star des Gunners Alexis Sanchez délivre tout un peuple en marquant le tir au but du sacre d’une panenka osée.

Le sélectionneur argentin Tata Martino a rapidement été contraint de revoir son plan tactique suite à la blessure de Di Maria et ses joueurs n’ont plus réussi à trouver l’inspiration. Bien muselé, constamment la cible d’interventions parfois un peu brutales des Chiliens, Messi a réalisé son plus mauvais match du tournoi. La malédiction se poursuit pour lui en équipe nationale. Après la Copa America 2007 et le Mondial 2014, la star barcelonaise a encore perdu une finale. Cela fait plus de 20 ans que les joueurs de l’Albiceleste courent après une victoire en Copa.

Gonzalo Higuain s’est lui aussi distingué lors de cette finale. Durant les arrêts de jeu de la deuxième période, Messi réussit enfin à se sortir du marquage chilien. Il passe deux joueurs plein axe, décale Lavezzi sur sa gauche. Instantanément, le Parisien tente de trouver Higuain au second poteau alors qu’il aurait sans doute du frapper. Mais la passe est un peu trop longue et Higuain se jette pour tacler le ballon… qui termine dans le petit filet. Le joueur de Naples, qui avait totalement manqué sa finale de Coupe du monde 2014, regrettera sûrement cette action même si l’angle était totalement fermé. Sa malédiction s’est poursuivie lorsqu’il a expédié son tir au but largement au-dessus des cages de Bravo.

Le Chili remporte le titre continental pour la première fois de son histoire après quatre finales perdues et cinq troisièmes places dans une liesse indescriptible. Malheureusement, les célébrations ont dégénérés et le bilan fait état de 3 morts d’après un communiqué officiel.

 


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *