ISCPA

Admissions post bac : en retard ? Pas de panique !


La date fatidique est arrivée. Depuis le 31 mai, il n’est plus possible de modifier ses vœux sur le site de la procédure Admission Post Bac (APB pour les intimes). Et, comme chaque année, de nombreux étudiants se retrouvent dans des situations délicates, affectés à des orientations qui ne leur conviennent pas ou tout simplement sans aucune inscription pour la rentrée à venir.

Heureusement, plusieurs solutions sont encore envisageables avant de songer s’exiler pour élever des chèvres dans le Larzac. En effet, une procédure complémentaire sera proposée dès le 26 juin aux étudiants n’étant pas satisfaits. Elle leur permettra de récupérer les dernières places disponibles dans les écoles et les universités une fois les autres bacheliers placés.

Une autre solution possible est de s’orienter vers des formations privées ou en alternance, qui proposent en général des concours et des procédures d’admission propres à leurs établissements, tout comme les cycles préparatoires aux grandes écoles (médecine, journalisme, etc)

Enfin, de plus en plus de professionnels s’accordent à dire qu’envisager une année sabbatique serait une idée . En effet, l’expérience personnelle acquise pendant cette année charnière peut permettre à l’étudiant de revenir dans les études plus mature, mais également avec de nouvelles compétences. C’est notamment le cas de ceux qui partent à l’étranger en tant que jeune fille au pair par exemple et qui reviennent bilingues, ou encore de ceux qui trouvent un job dans le secteur où ils souhaitent s’orienter par la suite et qui acquièrent donc une expérience professionnelle décisive.

Dans tous les cas, le principal est de ne pas céder à la panique et de ne pas hésiter à s’entourer et à poser toutes les questions nécessaires.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *