PARIS DIDEROT

Big Brother frappe encore


Cette fois, ce sont les trois derniers présidents français qui ont été mis sur écoute par les services secrets américains. L’Elysée dénonce des « faits inacceptables » mais ce n’est pas la première fois que la NSA est accusé d’écouter à grande échelle des chefs d’Etat européens.

 

La NSA, le service de renseignement américain, a mis sur écoute Jacques Chirac, Nicolas Sarkozy et François Hollande entre 2006 et 2012 au moins, révèlent Mediapart et Libération. C’est en tout cas ce qu’il ressort de documents WikiLeaks publiés mardi soir.

Le président François Hollande a réuni en urgence un Conseil de défense et a fait savoir que Paris « ne tolérerait aucun agissement mettant en cause sa sécurité ».

L’ambassadrice des Etats-Unis en France, Jane Hartley, a été convoquée mercredi après-midi par le chef de la diplomatie française Laurent Fabius après ces révélations, d’après l’AFP.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *