PARIS DIDEROT

L’urine transformée … en bière


Le Roskilde festival 2015 a été le théâtre d’une initiative étonnante. Les organisateurs ont mis en place un dispositif dans le but de recycler l’urine des festivaliers en bière.

Transformer l’urine de quelque 100 000 festivaliers en bière. L’idée lancée par le festival de Roskilde, qui s’est tenu du 27 juin au 4 juillet au Danemark, peut sembler saugrenue. Pourtant, cette initiative nommée « From piss to pilsner » (« De la pisse à la pils ») n’a rien de si rebutant. Elle s’inspire des résultats probants d’une expérience de chercheurs portoricains qui avaient tenté de recycler l’urine des astronautes de la Station spatiale internationale en eau portable.

Cette fois, les 25 000 litres d’urine récoltés lors de ce festival de musique seront recyclés dans le but d’en faire de l’engrais pour les champs d’orge utilisés pour fabriquer la bière Interrogé par le Guardian, Leif Nielsen du Conseil danois sur l’agriculture et la nourriture justifie ce choix pour le moins surprenant.

« Cela va changer notre approche des déchets : ce ne sera plus un fardeau mais une ressource valorisable (…). L’énorme quantité d’urine produite durant les festivals avait un impact négatif sur l’environnement et le système d’égouts. Mais le « beercycling » va transformer l’urine en ressource ».

Pour collecter une telle quantité d’urine, d’immenses cuvettes en métal et entonnoirs en carton ont été disposés aux quatre coins du site.

Un festivalier résume l’initiative ainsi : « On boit et on pisse, c’est simple ».


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *